Barcelone 2018 – récit d’un voyage

Dimanche 8 juillet 2018

Les petits chanteurs de Grenoble et de Valences dans le bus dimanche matin

Ce matin, la chorale des petits chanteurs de la cathédrale de Grenoble est partie de bonne heure pour rejoindre 17 autres chœurs de France à Béziers! Tout cela pour un congrès National des pueri cantores.

Après 5 heures de bus, les petits chanteurs ont rencontré le Sud et son soleil au alentour de la cathédrale Saint Nazaire.

Les petits chanteurs avec de belles couleurs…

Les 18 choeurs ont ensuite répétés pendant plusieurs heures la messe de 18h00.

Après un bon goûté, les petits chanteurs ont animé la messe avec 12 prêtes, célébrée par Monseigneur Carré, archevêque de Montpellier.

Une pause bien méritée après une longue répétition et une messe sublime !

Les petits chanteurs se sont ensuite séparés pour partir dans leurs familles d’accueil et attendent impatiemment les activités du lendemain…

___
Jeanne D.

Lundi 9 Juillet

Aujourd’hui, les Petits Chanteurs de Grenoble ont retrouvés d’autres chorales pour visiter la ville de Béziers. Nous avons découvert l’église de la Madeleine, le théâtre, la cathédrale, et d’autres lieux encore… Nous nous arrêtions régulièrement pour chanter et écouter des anecdotes.

Les petits chanteurs visitent les ruelles de Béziers

Puis nous sommes allés déjeuner à côté des écluses. Après quelques batailles d’eau, nous avons regardé plusieurs bateaux avancer petit à petit dedans. Nous nous sommes ensuite reposés à l’ombre et nous avons chanté plusieurs chants.

Les petits chanteurs en admiration devant les écluses… malgré le soleil !

Nous avons repris un bus vers Béziers où nous sommes montés dans la grande roue du centre-ville. Nous avons découvert une magnifique vue !! Puis nous sommes allés répéter les chants de l’audition que nous allions donner peu de temps après. Tous les petits chanteurs de France ont chantés et dansés à cette l’audition !!! Puis nous sommes tous repartis dans nos familles d’accueil afin de diner et de nous préparer pour le concert de la soirée. À 21h, nous avons donné un très beau concert dans une église près de la mer avec d’autres chorales de France. Après le magnifique Hallelujah de Haendel, nous sommes rentrés dormir dans nos familles d’accueil.

Solène L.

Mardi  10 juillet

10h : l’équipe des Petits Chanteurs de Grenoble monte dans le bus, après une nuit plus ou moins courte. Direction Portiragnes où la mer les attend, en cette matinée estivale de juillet. Les PCG manquent de prendre un carton jaune de la part des maîtres-nageurs qui leur refusent l’accès à la plage. Mais c’est sans compter sur la tactique de Didier Steffens et l’acharnement de Bertrand Griezmann qui trouvent une astuce pour permettre à chacun de se rafraîchir. D’autres auraient risqué le carton rouge sur la plage s’ils n’avaient pensé à la crème solaire. Après quelques tacles dans une eau rafraîchissante, la mi-temps intervient.

C’est autour d’un pique-nique, à l’ombre des arbres, que les Petits Chanteurs se retrouvent pour reprendre des forces. Tout cela est bien nécessaire car la fatigue commence tout de même à se faire ressentir dans le bus pour revenir à Béziers. L’heure est à la sieste. Didier Steffens remobilise les troupes, réveille les remplaçants à la sortie du bus, à l’aide de son assistant Bertrand Griezmann. Il ne leur suffira que d’un petit footing pour se retrouver au chœur du terrain, à la cathédrale St Nazaire, pour la répétition de 14h30. Le jeu désordonné des chanteurs durant la Pitié de Dieu et les passes mal contrôlées pendant les canons du livre de Montserrat, obligent l’arbitre de touche, Jean-Michel Schmidt (chef de chœur de Mulhouse) à moult mises en garde. Mais le petit goûter bien apprécié à l’ombre du cloître permet aux équipes de reprendre courage.

En début de cette dernière période, le fameux concert de gala réunit plus de 450 petits chanteurs de toute la France, et les chœurs enfilent une nouvelle tenue dans leur vestiaire pour rentrer dans une cathédrale bondée. Le jeu s’intensifie sous les yeux médusés du public. Les ténors et basses multiplient les frappes maîtrisées, sous une chaleur torride, pendant le Cantique de Jean Racine ou encore le Psaume 150, tandis que les sopranos et altos leur répliquent avec force et vigueur. L’arbitre ne sait où donner de la tête. Le public est en folie.

Bref, trêve de plaisanterie, passons aux choses sérieuses. 
Après ce splendide concert, chaque petit chanteur est retourné dans sa famille d’accueil où il passera sa dernière nuit biterroise. Tout ceci n’était qu’une répétition d’une victoire tant espérée, suivie par de nombreux choristes, qu’ils soient devant la télé, dans le restaurant, à la pizzeria ou chez les voisins. A la 51ème minute, Umtiti ouvre le score et envoie la France en finale. 
Quoi qu’il en soit, notre congrès national 2018 se termine en beauté, mais l’aventure ne fait que commencer… Au revoir Béziers, à demain Barcelone !

Clément M. et Sixte de B.

Mercredi 11 juillet

Aujourd’hui, dès l’aube, à l’heure où le soleil commence à taper,
Nous sommes partis. Vois-tu, nous savions que tu nous attendais.
Nous sommes allés par l’autoroute, nous sommes allés par le pays Catalan.
Nous ne pouvions demeurer loin de toi plus longtemps.

Nous chantions les yeux fixés sur nos partitions,
Sans rien entendre d’autre que ce que nous entonnions.
Ensemble à Montjuic, le dos droit, les mains liées,
Heureux, et ce jour pour nous sera sans fin remémoré.

Nous avons hurlé notre fierté d’être français,
Après des danses catalanes, après des sketches et des discours.
Nous avons entonné l’hymne du congrès
Vos estis lux mundi : vous êtes la lumière du monde.

Nous avons regardé l’or du soir qui tombe,
Illuminant fontaines et cascades, (C’était vraiment de la bombe !)
Et avant de partir, nous mettrons à tes pieds
Un bouquet de notes, de jeunesse en fleur et des rires émerveillés.p

Agnès L. Jeanne D., extrait du recueil « Les Barcelonettes », (1856)

Jeudi 12 juillet

Aujourd’hui nous nous sommes levés de bonne heure et de bonne humeur pour une nouvelle journée.
Pour la première journée du congrès international des pueri cantores.
Après s’être lavé et habillé nous avons déjeuné puis nous sommes partis à pied vers une église avec un cloître magnifique plein de verdure pour la messe des français.

Après cette messe , les yeux encore un peu fatigués nous sommes allés au restaurant buffet à volonté. Notre panse etait comblée.
Nous sommes retournés à l’hôtel nous reposer une demi heure puis nous avons pris la route vers Altafulla pour une session de soit disant visite se transformant plutôt en visite des vagues dans une eau transparente et à la bonne température.
Certains m’ont même dit: je n’aimais pas la plage mais là j’ai adoré. Cela faisait chaud au coeur.
Puis le coeur rempli de bonnes émotions nous nous sommes rendus à l’extérieur et non à l’interieur ( malgré une meilleure acoustique sous de hautes voûtes ) de l’église d’Altafulla pour un concert avec un choeur allemand.
Un nombre important d’habitants était présent.

Pour clore cette journée ensoleillée nous avons partagé un repas avec les allemands. C’était une belle soirée et pas la dernière heureusement !

Émilie V.

Vendredi 13 juillet

En ce jour, nous nous en allèrent à pied aux alentours de 8h15 pour la répétition de la messe du dimanche avec tous les autres chœurs. Elle dura 2 bonnes heures. Après cette répétition « fort compliquée » nous sommes allés manger et lorsque nous avons voulu rejoindre notre bus à l’endroit indiqué celui-ci n’était pas au rendez-vous… En effet à cause des nombreux chœurs présents il n’a pas pu se déplacer ! Après avoir à nouveau traversé le grand gymnase malgré les nombreux chanteurs nous avons fini par retrouver notre bus. Après un trajet d’une bonne heure nous sommes arrivés au train à crémaillère pour monter à Montserrat. Après une visite libre de la basilique, la file d’attente pour observer la vierge de Montserrat de tout près et les quelques boutiques de souvenir, nous avons participé à la prière pour la paix avec le congrès. Après un dîner fort agréable au restaurant de Montserrat, nous somme redescendu pour retrouver notre hôtel en plein cœur de Barcelone.

Maxime R.

Dimanche 15 Juillet

La « Barcelonaise » :

Allons chanteurs de la patrie
Le jour de grâce est arrivé 
Malgré la fatigue de la nuit 
En aube nous nous sommes tous levés 
A la messe nous avons bien chanté

Entendez vous dans Barcelone 
Musiques et échos de nos voix
Qui s’élèvent dans la Sagrada 
Pour louer Dieu en Catalogne

A vos carnets petits chanteurs 
Donnez le meilleur son
Chantons, chantons
Que ce congrès marque à jamais nos cœurs !

Vos estis lux mundi !

Charlotte L.

Ce contenu a été publié dans Vie du choeur. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.